Le Mambo, une danse sexy qui secoue les hanches

Vous voulez en savoir plus sur l’origine de cette danse, sa popularité croissante et ses caractéristiques ?

Originaire de Cuba dans les années 1930, le mambo est apprécié dans le monde entier, tant au niveau de la danse sociale que de la danse de compétition. Le mambo est le favori du public des salles de bal en raison de son niveau d’énergie élevé et de ses rythmes contagieux.

Revigoré ces dernières années par le chanteur pop Ricky Martin et par Lou Bega avec « Mambo No. 5 », le mambo est une danse fascinante et variée. Aujourd’hui, la danse fait un retour en force et est pratiquée dans les compétitions de danse de salon.

Histoire du mambo

La danse mambo est née à Cuba d’un mélange de cultures afro-caribéennes et latino-américaines. Le mot « mambo » désigne une origine africaine, notamment de la région du Congo. Le mambo aurait été nommé d’après les prêtres vaudous qui pensaient pouvoir envoyer les danseurs dans des états hypnotiques. Initialement condamné par les églises et restreint par les autorités dans certains pays, le mambo a gagné en popularité avec le temps et est devenu le style de danse favori qu’il est aujourd’hui.

Le mambo à New York

Dans les années 1950, diverses publications de la ville de New York ont proclamé l’émergence d’une « révolution mambo » dans la musique et la danse. Les maisons de disques ont commencé à utiliser le terme « mambo » pour étiqueter leurs disques et des publicités pour des cours de danse mambo ont été publiées dans les journaux locaux.

Article qui pourrait vous intéresser :  La danse orientale : Entre art et séduction

La ville de New York avait fait du mambo un phénomène culturel populaire transnational. Au milieu des années 1950, la mambo mania avait atteint un niveau de fièvre. À New York, le mambo était joué d’une manière sophistiquée et tendue qui faisait sauter le Palladium Ballroom, la célèbre salle de danse de Broadway. La salle de bal se proclame bientôt le « temple du mambo », pour les meilleurs danseurs de la ville.

Caractéristiques du mambo

La sensation du mambo est basée principalement sur des mouvements en avant et en arrière. Les composantes de base de la danse comprennent les pas de rock et les pas de côté, avec parfois des pointes, des coups de pied et des piqués de pieds. Un élément important du mambo est le mouvement distinctif des hanches, d’où la signification non officielle du mot « mambo » qui signifie « secouer ».

Action du mambo

Certains disent que le mambo est une danse flirteuse, sensuelle, parfois presque dévergondée. Les danseurs de mambo semblent assez passionnés et semblent exprimer cette passion par les mouvements de leurs hanches. Les mouvements exagérés des hanches, combinés à des mouvements longs et fluides et à des pas vifs et rapides, contribuent à la sensation sensuelle du mambo.

Les pas distinctifs du mambo

Le mambo utilise un rythme 4/4 et est similaire au boléro, plus lent. La combinaison de base du mambo est comptée comme « rapide-quick-lent », avec le pied qui bouge sur le deuxième temps. Sur le troisième temps, le poids se déplace vers l’autre pied, pour revenir au pied d’origine sur le quatrième temps. Les danseurs balancent leurs hanches à chaque pas, créant un mouvement fluide et une atmosphère sensuelle. Voici quelques pas de mambo caractéristiques :

  • La Cucaracha
  • Manita a Mano
  • New York
  • New York Bus Stop
  • El Molinito
  • Le Liquidateur
  • El Mojito
  • Los Giros Locos
Article qui pourrait vous intéresser :  Danse Salsa

Musique et rythme du Mambo

Dans la musique Mambo, le rythme est donné par une variété d’instruments percussifs, y compris les maracas et les cloches de vache. Les débutants peuvent être déroutés par la variété des rythmes de mambo, mais c’est la variété qui donne au mambo son piquant. Le tempo du mambo varie également d’un musicien à l’autre, allant de 32 battements par minute à 56 battements par minute. Dans le passé, les groupes de mambo organisaient des compétitions amicales pour voir qui pouvait créer le meilleur rythme de mambo.